Comment les Guerrilla Girls se battent depuis 35 annees afin d'effectuer une place a toutes les femmes au sein d' l’art

Comment les Guerrilla Girls se battent depuis 35 annees afin d'effectuer une place a toutes les femmes au sein d' l’art

Samedi, une exposition s'ouvre a Paris, entierement consacree au article du collectif Guerrilla Girls. Fonde en 1985, ce collectif luttant Afin de la place des artistes jeunes femmes dans les musees s'est petit a petit etendu a En plus vastes combats feministes.

Deux des Guerrilla Girls devant l'une des affiches les plus connues du collectif © AFP / Peter Steffen / DPA

Elles font partie des jeunes femmes des plus influentes au milieu de l’art contemporain… mais on ne connait ni leurs noms, ni leurs visages, ni meme leur nombre. Depuis samedi et jusqu’au 9 octobre, la galerie MFC-Michele Didier a Paris expose les travaux nos plus recents du collectif Guerrilla Girls, un groupe d’artistes jeunes femmes qui milite depuis 1985 contre les discriminations sexistes au milieu de l’art.

Notre recit des origines des Guerrilla Girls resume a lui seul a quel point la situation a laquelle etaient confrontees ces dames artistes : en 1985, le MoMA de New-York presente une grande exposition intitulee An International survey of recent painting and sculpture. Or, dans ce qui se voulait etre un etat des lieux une creation contemporaine, sur 165 artistes, il n'y a que 13 dames. Un collectif de dames artistes se reunit Afin de manifester en face du musee, masque de gorille sur la figure et pompes hauts aux pieds. Ce sont les Guerrilla Girls — le masque de gorille («gorilla») reste choisi Afin de rappeler le terme «Guerrilla» dont Il semble proche.

Pour afficher ce concept Youtube, vous devez accepter nos cookies Publicite.

Ces cookies permettront a nos partenaires de vous proposer des publicites et des contenus personnalises en fonction de votre navigation, de votre profil ainsi que vos centres d'interet. Читать далее «Comment les Guerrilla Girls se battent depuis 35 annees afin d'effectuer une place a toutes les femmes au sein d' l’art»