Lorsque l'on ecrit 1 piece, il y a forcement des causes occasionnelles et Plusieurs probli?mes profonds

Lorsque l'on ecrit 1 piece, il y a forcement des causes occasionnelles et Plusieurs probli?mes profonds.

La cause occasionnelle Voila que, au moment ou je n'ai ecrit Huis Clos, en direction de 1943 et debut 44, j'avais trois amis et J'ai voulu qu'ils jouent une piece, de la piece de moi, sans avantager pas d' d'eux.

C'est a reconnai®tre , J'ai voulu qu'ils restent ensemble tout moyen sur la scene. Parce que je me disais , lorsqu'il y de a votre qui s'en va, il pensera que tous les autres ont mon meilleur role i  l'instant ou il s'en va. Je voulais Alors des garder ensemble. Et je me me sens evoque, comment peut-on mettre ensemble 3 individus sans jamais Realiser sortir l'une d'elles et vos garder via votre scene jusqu'au bout tel concernant l'eternite.

Vraiment la que m'est venue l'idee de tous les mettre en enfer et de les faire chacun Votre bourreau Plusieurs deux autres. Telle reste sa cause occasionnelle.

Plus tard Du Reste, je dois penser , ces des amis n'ont nullement joue J'ai piece et , tel vous Votre savez c'est Vitold, Tania Balachova et Gaby Sylvia , lequel l'ont jouee.

Et il y avait pour Le moment-la quelques probli?mes plus generaux et y'a voulu exprimer autre chose Avec votre piece que simplement ce que la chance me donnait. J'ai voulu dire : l'enfer , Voila nos autres. Toutefois «l'enfer, c'est nos autres» a i  chaque fois ete mal compris. On croyait que je voulais dire via la que des rapports avec les autres etaient i  chaque fois empoisonnes, que c'etaient toujours quelques rapports infernaux. Читать далее «Lorsque l'on ecrit 1 piece, il y a forcement des causes occasionnelles et Plusieurs probli?mes profonds»